Si je suis végétarien, je peux être content de ne plus causer de souffrances.

L’industrie laitière est parmi celles qui vont causer le plus de souffrances (Voir mon article à ce sujet : http://blog.arnaud-p.fr/la-condition-animale-exemple-de-lindustrie-laitiere/ ). De même que pour l’industrie des œufs. Les sous-produits tels que le cuir sont à base de souffrance et continuer à en acheter, c’est continuer à produire de la demande ; de la demande que des animaux soient tués inutilement (car le similicuir se démocratise aujourd’hui et cela devient de plus en plus simple d’en trouver). Ce n’est pas cohérent de se dire végétarien pour l’éthique puisqu’on va continuer à supporter ce système de souffrances et de tueries.