L’homme préhistorique vivait de chasse.

L’être humain vivait proche des régions tropicales à ses débuts. Ainsi, il pouvait trouver toute l’année des fruits pour se nourrir. Il était cueilleur, il n’est pas arrivé sur terre avec un arc et des flèches, ni un fusil…

C’est lorsqu’il a commencé à se reproduire, à explorer, à coloniser toutes les terres de la planète qu’il s’est retrouvé dans la situation où il ne pouvait plus trouver assez de fruits pour se nourrir. Du coup, il a dû improviser pour survivre dans ces zones inadaptées à sa biologie.

Il me semble qu’aujourd’hui, nous ne sommes plus dans une situation où nous ne pouvons pas cultiver ou récupérer des fruits et les transporter dans ces zones où l’homme s’est installé alors qu’elles ne sont pas adaptées à son régime alimentaire. Il n’est plus nécessaire de vivre comme au temps des cavernes.