L’homme est omnivore !

Qui n’a pas « appris » cela à l’école, qui n’a pas entendu cela durant toute sa vie ? Mais qu’en est-il vraiment ?

Regardons un peu l’anatomie et la morphologie de l’être humain.

Voir ce tableau (il n’est pas de moi) :

Une note par rapport à la longueur du canal intestinal, vous trouverez des tas de valeurs différentes, pour toutes les espèces d’ailleurs. L’explication est assez simple : lorsqu’on retire les intestins de l’abdomen, ils se dilatent. Plus la durée s’étant écoulée est importante (avec une limite tout de même, mais je ne l’ai pas encore trouvée), plus les résultats indiqueront une longueur importante. (Des études ont été menées à ce sujet mettant en évidence cela.) A partir de là, il faut prendre des valeurs obtenues strictement dans les mêmes conditions. De ce fait, ce n’est pas évident de connaître avec certitude les rapports avec la longueur du corps.

 

Même en le supposant charognard trouvant la proie d’un carnivore ou d’un omnivore tel que l’ours, essayez de déchiqueter avec votre mâchoire de la chair animale. De même, mangez-la crue. Les bactéries présentes auront rapidement raison de votre santé car comme montré dans le tableau, les carnivores et omnivores ont des systèmes digestif plus courts, ainsi qu’une acidité extrêmement élevée de leur estomac, afin de justement pouvoir neutraliser ces bactéries et d’éliminer ensuite rapidement les déchets. C’est pourquoi l’humain est obligé de cuire la chair animale, pour neutraliser tout cela par la cuisson. Mais en ce faisant, les nutriments et vitamines sont aussi détruits.

J’ai trouvé aussi ce croquis que je trouve intéressant par rapport à cette question :